Schieven Regards III – Philippe Clabots : « Faut que ça bouge … »

Philippe Clabots vous présentera une série de photos prises à Bruxelles pendant le confinement et les premières semaines qui ont suivi. Philippe a été impressionné par la volonté des bruxellois de continuer à vivre le plus normalement possible pendant cette période étrange. Ses photos ont l’ambition de montrer la résilience des habitants de Bruxelles qui sortaient pour faire du sport, pour acheter des biens de première nécessité ou simplement pour s’échapper de leurs lieux de vie confinée.

Durant le confinement Philippe a tenu une chronique qui a servi de point de départ à cette série « Faut que ça bouge …. ».

Parce que je pense que ce moment doit avoir un impact fort sur le fonctionnement de notre société et que la mémoire est éphémère j’ai tenu jour après jour une chronique pour relater de mon petit point de vue et en images cette période en essayant de garder un regard étonné voir amusé mais en aucun cas, c’était en tous cas mon intention, désespéré.


L’exposition « Schieven Regards III » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » se tiendra en octobre 2020
à la galerie « Passerelle Louise ».

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Les photographes remercient Colorfields, la COCOF, Mikemuka et Ars Varia pour leur support.

#bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #mikemuka #colorfields #cocof #arsvaria


Schieven Regards III – Sophie Voituron : « Les élégantes »

Sophie Voituron nous présente son projet « Les élégantes ».

« Les élégantes » est une série de photos prises à la volée, au hasard de mes promenades diurnes dans les rues de Bruxelles. Mélange de mouvements, de poses, de lumières, de matières, elle essaie de refléter la beauté, la poésie, l’intemporalité des petits instants volés, quand notre oeil est irrésistiblement attiré par l’harmonie subtile et quasi imperceptible du moment.

Centrée sur des femmes, c’est un enchainement de courbes et de points de fuites, mêlant douce mélancolie et secrètes aventures.

Que faisaient ces femmes, où allaient-elles, qui étaient-elles? Autant de questions sans réponses précises où le spectateur peut se laisser dériver au fil des compositions, au gré des émotions générées.


L’exposition « Schieven Regards III » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » se tiendra en octobre 2020
à la galerie « Passerelle Louise ».

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Les photographes remercient Colorfields, la COCOF, Mikemuka et Ars Varia pour leur support.

#bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #mikemuka #colorfields #cocof #arsvaria


Schieven Regards III – Patrice Niset : « SpheriCity »

Patrice Niset nous présente son projet « SpheriCity ou l’éloge de la courbe ».

« La courbe, régulièrement définie par rapport à ce qui est « droit », n’est pas souvent rapprochée de termes très positifs. La courbe est détour, coude, zigzag, boucle, tournant. Et pourtant ne faut-il pas la valoriser comme celle qui est infiniment respectueuse de la nature ? La droite est le fait de l’homme, elle est artifice. La courbe, en revanche, est cette « figure » qui nous permet, si l’on veut, de vagabonder, de voyager avec une belle et juste nonchalance. »

J-L RAVISTRE

Vagabonder dans ma ville avec nonchalance pour en imager ensuite ses rotondités virtuelles et ses rondeurs intimes, telle a été la spirale photographique dans laquelle j’ai été aspiré ces derniers mois.

A la fois hommage en forme de clin d’œil à nos chers « schieven architects », c’est aussi une plongée dans un Bruxelles décontextualisé pour le seul plaisir de vos yeux.


L’exposition « Schieven Regards III » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » se tiendra en octobre 2020
à la galerie « Passerelle Louise ».

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Les photographes remercient Colorfields, la COCOF, Mikemuka et Ars Varia pour leur support.

#bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #mikemuka #colorfields #cocof #arsvaria


« Metro Creatures » exposée au Danemark

La série « Metro Creatures » d’Hélène Cook, l’un des photographes résidentes du collectif Bruxelles Pixels sera exposée fin septembre 2020 lors de l’exposition « International Photo Exhibition » à Esbjerg (Danemark).

Den sidste gæstefotograf er franske Hèléne Cook. Fotografisk kredser hun om begrebet ”Cityscapes”, hvor man ser byen som et landskab. I Esbjerg viser hun billeder fra sin serie ”Metro Creatures”, optaget på metrostationerne i Bruxelles. Hun er bl.a. medlem af det fotografiske kollektiv Bruxelles Pixels i foreningen ARS VARIA.

Schieven Regards III – Eric Ostermann : « Bruxelles en confinement »

Eric Ostermann nous présente son projet « Bruxelles en confinement ».

Sillonnant les rues de Bruxelles plusieurs fois par semaine depuis +/- 2014 pour y faire des photos, je suis passé  du côté du Manneken-Pis le jour J du début du confinement, peu avant midi … l’ambiance y était étrangement calme,  il n’y avait absolument personne autour de lui, je me suis alors rendu à la grand place, quelques badauds étaient présents dans les dernières minutes avant midi, heure du confinement  … puis plus personne ! 

Ma série photo découle de cela, de ce ressenti de ces premières minutes, de cette étrange sensation, ce vide, cette absence de bruit urbain, cette impression de ville fantôme qui ne m’ont plus quittés de toute la période de confinement pendant laquelle, tous les jours, d’abord à pied , puis à vélo , j’ai tourné dans Bruxelles avec mon appareil photo à l’épaule …

Un album qui a fait parler de lui dans les médias, entre autres :


L’exposition « Schieven Regards III » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » se tiendra en octobre 2020
à la galerie « Passerelle Louise ».

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Les photographes remercient Colorfields, la COCOF, Mikemuka et Ars Varia pour leur support.

#bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #mikemuka #colorfields #cocof #arsvaria


Schieven Regards III – Hélène Cook : « Metro Creatures »

Hélène Cook revient cette année avec un nouveau projet photographique dans le métro bruxellois.

En 2018, avec « Brussels Underground », elle mettait en valeur les œuvres artistiques ornant le réseau de la STIB pour l’exposition Schieven Regards I. En 2019, lors de Schieven Regards II, elle s’était lancée avec « Happy feet » dans une traque des pieds non-ordinaires des passagers avec une vision rapprochée pour les isoler individuellement des flots de voyageurs.

Pour l’édition Schieven Regards III en 2020, distances sociales obligent, Hélène reprend son objectif grand angle. Elle se penchera cette fois sur l’architecture très particulière de certaines stations en jouant sur les perspectives et le moment opportun pour faire apparaître des « créatures » fantastiques dignes des films d’animation ou de science fiction: animaux robotisés, aliens sympathiques ou effrayants etc…

La photographe nous fait redécouvrir à travers son « schieven » regard les coins de métro que nous arpentons quotidiennement sans forcément en percevoir leur magie.

Sa série « metro creatures » fait partie d’un projet photographique de plus grande envergure autorisé par la STIB.

Survol de dragon par Hélène Cook
Ovni Mickey par Hélène Cook
Tête de serpent par Hélène Cook

L’exposition « Schieven Regards III » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » se tiendra en octobre 2020
à la galerie « Passerelle Louise ».

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Les photographes remercient Colorfields, la COCOF, Mikemuka et Ars Varia pour leur support.

#bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #mikemuka #colorfields #cocof #arsvaria


Philippe Clabots

Philippe Clabots a toujours été attiré par la photographie mais celle-ci s’est imposée comme une passion il y a près de dix ans.

Autodidacte il s’est formé grâce à des lectures, des groupes Facebook, de la persévérance, la volonté de s’améliorer … et des milliers de photos.

Mais l’élément essentiel de cette progression, ou plutôt voyage initiatique, est les rencontres faites pendant ces années. Rencontre avec des photographes, qui se reconnaitront, mais également, depuis 2014, avec les visiteurs des expositions auxquelles il a le plaisir de particper.

Initialement centré sur la photographie opportuniste, en fonction de son quotidien ou de ses déplacements, il s’oriente de plus en plus vers des suites d’images cohérentes dans le but de raconter une histoire, de transmettre une émotion ou de témoigner d’un moment de vie.

Il est également membre du International Photo Club of Brussels “Viewfinders” et est le trésorier de l’ASBL “Ars Varia” , dont Bruxelles Pixels est la section consacrée à la photographie.

Vidéo par patrice niset sur Vimeo.



Hélène Cook

Bruxelloise d’adoption d’origine française, Hélène s’est mise à la photographie un peu par hasard il y a quelques années. Membre du Viewfinders Photography Club of Brussels, elle a un penchant particulier pour les paysages urbains et la photographie de rue, mais pas seulement.

Quelques unes de ses photos ont été primées et exposées lors de concours à Bruxelles (Bruxelles Patrimoine 2018, Visions of Europe du Parlement européen 2019, Prix du jury new shop « horizontal » de Labo Linea).

Invitée en 2018-2019 avec sa série « Brussels Underground » qui mettait en évidence les œuvres artistiques du métro bruxellois au travers des mouvements de véhicules et de passagers, Hélène Cook a également invitée pour la saison 2 de Schieven Regards avec une nouvelle série présentant un tout autre aspect du métro : les pieds des passagers, mais pas n’importe lesquels, ceux qui sortent de l’ordinaire ! Hélène est à présent une des photographes résidentes de Bruxelles Pixels.

Pour la photographe, utilisatrice régulière des transports en commun, le métro est une source d’inspiration photographique privilégiée à Bruxelles. Et observer les voyageurs peut réserver bien des surprises.



Patrice Niset

Le sujet de prédilection de Patrice Niset est le travail de l’homme, la marque qu’il peut laisser sur son temps et sur l’Histoire. Une marque qui passe par des gestes, mille fois répétés et affinés au cours des siècles.

Cet intérêt du photographe pour le monde du travail s’est d’abord exprimé par la prise de vue de sites industriels désaffectés. Déjà la trace d’une activité humaine, révolue cependant, captée par l’objectif.

Depuis, il part à la rencontre du travailleur, entre dans son univers, s’approche au plus près de son geste et de l’objet qu’il travaille. Un univers chaque fois différent, imprégné de la façon de travailler dans l’atelier.

Ce faisant, le photographe établit un état des lieux du monde du travail manuel actuel où les acteurs font corps avec leur passion, une sorte d’anthropologie des métiers manufacturiers.

Passionné par les Arts et Métiers depuis une dizaine d’années, c’est l’envers du décor des ateliers que Patrice illustre largement sur son site www.lesmiroirsdelombre.com. Il y part à la rencontre des meilleurs artisans.

Auteur de plus de 80 reportages publiés à ce jour (www.lesmiroirsdelombre.com), Patrice Niset a appris à décoder le monde du travail et la chorégraphie des gestes qui font la noblesse des métiers rares et emprunts de tradition. Ce travail a maintes fois été mis à l’honneur dans des expositions. Ainsi, en 2014, 19 artisans d’Art ont été mis en avant six mois durant dans le prestigieux château du Domaine de Seneffe en Belgique. En avril 2018, c’est à Aÿ en Champagne (Reims) que le photographe est l’invité de la mairie pour un hommage à l’enfant du pays : René Lalique. Trente clichés de la mythique cristallerie seront exposés tout l’été dans la ville.

Vidéo par patrice niset sur Vimeo.



Sophie Voituron

Sophie Voituron pose son regard aiguisé sur l’architecture qui compose le paysage urbain de la capitale. Elle réalise pour l’exposition une série de photos présentant les salles de réunion de grands centres de pouvoir bruxellois, comme les entreprises, les cabinets ministériels et autres lieux stratégiques.
L’idée est de présenter les lieux de prises de décisions (principalement des salles de réunion) impactant la vie quotidienne des bruxellois, des belges, voire des européens et de partager l’ambiance de ces lieux avec le grand public. Chaque photo est accompagnée d’une description brève de l’endroit et du nombre de personnes impactées par les décisions prises en son sein.

Spécialisée en photo d’architecture, Sophie participe régulièrement à des expositions en Belgique et à travers l’Europe. Elle a gagné de nombreux prix internationaux.

Sophie est la Présidente de l’ASBL Ars Varia, dont Bruxelles Pixels est la section consacrée à la photographie.

Vidéo par patrice niset sur Vimeo.