Eric Ostermann nous présente son projet « Bruxelles en confinement ».

Sillonnant les rues de Bruxelles plusieurs fois par semaine depuis +/- 2014 pour y faire des photos, je suis passé  du côté du Manneken-Pis le jour J du début du confinement, peu avant midi … l’ambiance y était étrangement calme,  il n’y avait absolument personne autour de lui, je me suis alors rendu à la grand place, quelques badauds étaient présents dans les dernières minutes avant midi, heure du confinement  … puis plus personne ! 

Ma série photo découle de cela, de ce ressenti de ces premières minutes, de cette étrange sensation, ce vide, cette absence de bruit urbain, cette impression de ville fantôme qui ne m’ont plus quittés de toute la période de confinement pendant laquelle, tous les jours, d’abord à pied , puis à vélo , j’ai tourné dans Bruxelles avec mon appareil photo à l’épaule …

Un album qui a fait parler de lui dans les médias, entre autres :


L’exposition « Schieven Regards III » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » se tiendra en octobre 2020
à la galerie « Passerelle Louise ».

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Les photographes remercient Colorfields, la COCOF, Mikemuka et Ars Varia pour leur support.

#bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #mikemuka #colorfields #cocof #arsvaria